Roma Turf

Forum hippique


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

C'est pas la crise pour tout le monde !

Partagez
avatar
roma
Admin

Messages : 9987
Date d'inscription : 25/10/2008
Age : 61
Localisation : Doubs

C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par roma le Sam 28 Nov - 20:48

RAPPORT - Le député René Dosière a décortiqué les dépenses des cabinets ministériels

Le spécialiste des dépenses publiques a encore frappé. Après l’Elysée, René Dosière épingle le train de vie du gouvernement. Le nombre de conseillers des cabinets ministériels a crû de 17,2% entre 2008 et 2009 et la rémunération moyenne mensuelle des personnels contractuels de ces cabinets a augmenté de 12,8%, relève jeudi le député (app-PS) René Dosière.

«Le gouvernement ne connaît pas la crise»

Pour obtenir ces chiffres, l'élu de l'Aisne a décortiqué le document budgétaire de Bercy consacré aux «personnels affectés dans les cabinets ministériels», envoyé cette semaine au Parlement dans le cadre de l'examen du budget de l'Etat pour 2010.

Dans un communiqué intitulé «Le gouvernement ne connaît pas la crise», il met en parallèle «la politique drastique de réduction du nombre des fonctionnaires dans les administrations» et «ces augmentations démesurées», «incompréhensibles dans la période de crise qui frappe durement les Français».

7.157 euros brut de salaire

«Quelle confiance peut-on accorder» à un gouvernement qui «ne cesse d'augmenter son train de vie» et «dont la devise est "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais"?», interroge René Dosière. Le nombre de conseillers ministériels est passé de 534 à 626 en un an (+17,2%).

S'agissant des traitements, la rémunération mensuelle moyenne des membres contractuels (non fonctionnaires) de ces cabinets a augmenté de 12,8% sur la même période pour s'établir à 7.157 euros brut.

(Source : 20minutes) Shocked


_________________
En cas d'erreur, ne pas hésiter à le signaler !  Very Happy

george
Invité

Re: C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par george le Dim 29 Nov - 7:01

Very Happy ont nous prend vraiment pour des charlots Mad
avatar
roma
Admin

Messages : 9987
Date d'inscription : 25/10/2008
Age : 61
Localisation : Doubs

Re: C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par roma le Lun 30 Nov - 20:35

SOLIDARITE - L'association a lancé sa campagne de distributions de repas...
Pour la 25e année d'affilée, les Restos du Coeur ont lancé leur campagne. Crise oblige, les responsables s'attendent à une demande croissante et appellent à l'aide. Et si l'Etat est à nouveau sollicité, le salut viendra aussi de la générosité publique.

1 euro pour 1 repas

Grâce au mécénat et aux tarifs préférentiels dont bénéficie l'association, le prix de revient d'un repas est équivalent à 1 euro, selon une porte-parole des Restos. Un chiffre qui devrait rester stable cette année, ce qui n'apaise pas toutes les inquiétudes.

«Il ne s'agit que d'estimations, mais on s'attend à une augmentation de l'ordre de 15 à 20% des demandes», a indiqué l'association à 20minutes.fr. Et si la tendance semble être à la hausse du côté des dons par rapport à la même période en 2009, les Restos du Coeur ont néanmoins demandé à l'Etat d'augmenter son financement.

«A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle»

«A l'heure actuelle, il semble que l'aide sera du même ordre que l'an passé», indique la porte-parole des Restos du coeur. Soit une enveloppe exceptionnelle de 10 millions d'euros, qui «reste toujours justifiée», a plaidé Olivier Berthe, président de l'association, alors que l'Aide européenne a revu sa générosité à la baisse.

«A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle», a convenu Benoist Apparu, sans donner de chiffres précis. Le secrétaire d'Etat au Logement doit recevoir quatre grandes associations (Banque alimentaire, Restos du coeur, Croix-rouge, Secours populaire) pour déterminer avec elles «la bonne jauge» de l'aide à leur apporter.


_________________
En cas d'erreur, ne pas hésiter à le signaler !  Very Happy
avatar
roma
Admin

Messages : 9987
Date d'inscription : 25/10/2008
Age : 61
Localisation : Doubs

Re: C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par roma le Lun 30 Nov - 20:43

SOCIETE - C'est ce que révèle le rapport de l'Observatoire national des zones urbaines sensibles (Onzus)...

La pauvreté et le chômage persistent dans les quartiers sensibles. Le rapport annuel de l'Observatoire national des zones urbaines sensibles (Onzus), rendu public lundi, note qu’un tiers des habitants et près d'un mineur sur deux vit avec moins de 908 euros par mois.

Il y a 751 quartiers retenus comme Zones urbaines sensibles (Zus) par les pouvoirs publics, regroupant environ 5 millions de personnes. Autant dire que la loi d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 1er août 2003, dont l'objectif était de réduire significativement les inégalités en banlieue sur une période de cinq ans, n’a pas réalisé tous ses objectifs.

Pauvreté et chômage

En 2007, 33,1% des habitants des Zones urbaines sensibles vivaient sous le seuil de pauvreté (908 euros/mois), contre 12% dans le reste du territoire, note l'Onzus. Ce chiffre est en progression par rapport à 2006, où 30,5% des habitants des Zus vivaient sous le seuil de pauvreté. Chez les moins de 18 ans, le taux atteint 44,3%, soit près d'un mineur sur deux.

«Sur l'ensemble de la période, le taux de chômage en Zus est passé de 17,2% en 2003 à 16,9% en 2008, ce qui représente une baisse de 2% du nombre de chômeurs», indique le rapport. Cependant, le taux de chômage reste très supérieur à celui observé dans les autres quartiers des mêmes agglomérations (7,7%) et y a diminué moins vite que dans les centres-villes.

Les jeunes en première ligne

Les jeunes sont les premières victimes du chômage: «Au total, un jeune des quartiers sensibles sur quatre est au chômage ou en inactivité.» Le rapport pointe également l'écart entre le taux de chômage des jeunes hommes (41,7%) et celui des jeunes femmes (29,6%). L'emploi stable (CDI ou CDD de plus d'un an) est 1,7 fois moins accessible à ces jeunes qu'aux autres, et ce, du fait de l'enclavement, de l'absence de réseau personnel et «d'autres discriminations», reprend l'Onzus.

Pour l'éducation, même si le taux de réussite au brevet des collèges est passé de 67,2% en 2004 à 71,9% en 2008, «l'écart de réussite entre les collégiens de Zus et les autres s'accroît, passant de 9,9 points de moins en Zus en 2004 à 12,1 points en 2008».

Insécurité

En matière de sécurité, l'Onzus note que la délinquance de proximité est inférieure de 12% dans les Zus par rapport à leurs circonscriptions de rattachement, notamment en raison de plus faibles atteintes aux biens. Mais les atteintes aux personnes sont légèrement plus fréquentes et «le sentiment d'insécurité au domicile ou dans le quartier est plus important».

Enfin, les quelque deux ans de retards accumulés au début du programme national de rénovation urbaine (PNRU), se comblent grâce à une accélération des engagements pour reconstruire et réhabiliter les cités, conclut l'Onzus.


_________________
En cas d'erreur, ne pas hésiter à le signaler !  Very Happy
avatar
roma
Admin

Messages : 9987
Date d'inscription : 25/10/2008
Age : 61
Localisation : Doubs

Re: C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par roma le Ven 4 Déc - 6:40

Quarante-huit chauffeurs au ministère de l'Ecologie, quarante employés

d'intendance (hôtellerie) aux Affaires étrangères. Le député (PS) René Dosière a encore épinglé hier l'ensemble des effectifs du gouvernement pour l'année 2009. Un premier rapport, dévoilé la semaine dernière, avait été contesté par le Premier ministre (lire encadré). Le député a donc revu sa méthode de calcul, mais le constat dressé par l'élu, spécialiste des dépenses de l'exécutif, reste le même : « Le train de vie des ministères est trop élevé. Alors que l'on demande aux Français de se serrer la ceinture, le gouvernement ne connaît manifestement pas la crise », analyse-t-il, demandant aux ministres de « montrer l'exemple » en divisant « par deux le nombre de cabinets ministériels ».

Depuis le début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, le nombre de collaborateurs des ministres et secrétaires d'Etat a crû de 14 %. Certes, comme l'avait indiqué François Fillon la semaine dernière, la hausse n'a été que de 1,1 % entre 2008 et 2009 (et non de 14,7 %, comme indiqué dans le premier rapport du député). Mais dans le même temps, les rémunérations ont, elles, explosé : la rétribution moyenne de chaque membre de cabinet (conseillers, etc.) a augmenté de 26,3 %. La hausse atteint même 34,8 % pour les fonctions « support » (chauffeurs, secrétaires, sécurité, intendance). Des hausses de salaire auxquelles il faut ajouter les primes, en augmentation de 9,2 % sur un an.

Mais les disparités entre ministères sont importantes. Mieux vaut travailler avec le secrétaire d'Etat à la Région-capitale, Christian Blanc (10 451 eur de rémunération brute mensuelle moyenne) qu'auprès de Fadela Amara, dont les collaborateurs touchent en moyenne 3 787 eur brut mensuel. W

Charlotte Mannevy


_________________
En cas d'erreur, ne pas hésiter à le signaler !  Very Happy
avatar
nimosas

Messages : 1161
Date d'inscription : 25/10/2008
Age : 52

Re: C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par nimosas le Sam 5 Déc - 14:03

Pendant que beaucoup doivent se serrer la ceinture, d'autres remplissent leurs poches, triste époque.
avatar
steed

Messages : 1200
Date d'inscription : 26/10/2008
Age : 55
Localisation : NORD

Re: C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par steed le Dim 6 Déc - 21:51

En complément à ce constat accablant de fichage de gueule (excusez moi l'expression!!)
Je précise que 3 des plus hauts cadres de L'AFM (Telethon) touchent aux environs de 7500 euros bruts par mois!!

A savoir que sur les 2 euros 50 que j'ai donné à L'AFM en achetant des M and M's une partie va à ces soit disant bienfaiteurs de la cause!!

Celà est dit et bien dit!!!

Mad

Contenu sponsorisé

Re: C'est pas la crise pour tout le monde !

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 7:02